La gentiane

La gentiane jaune pousse sur l’Aubrac entre 800 et 1300 mètres d’altitude. Elle peut atteindre 2 mètres de haut d’où son surnom de « gratte-ciel végétal ». La plante met une vingtaine d’années à acquérir sa taille adulte. De jolies fleurs d’un jaune éclatant apparaissent après 8 à 10 ans d’existence et ne refleurissent que tous les deux ans. Mais ce sont surtout ses racines charnues, appelés rhizomes, qui peuvent avoir 1 mètre de long et peser 5 kg, qui sont utilisées pour différentes utilisations.
Pour récolter les rhizomes, on fait appel à un homme, appelé « gentianaire » ou « gençainaire » en patois. Ses racines sont profondément enfouies dans le sol et c’est un travail de titan que de déterrer ces précieux rhizomes, car c’est un travail exclusivement manuel.
L’arrachage des racines commence en juin et se poursuit jusqu’en octobre. Pour effectuer la récolte, le gentianaire utilise 2 outils très spécifiques :
– Une pioche, appelée « ancre », qui servait plutôt autrefois de levier pour déterrer les rhizomes,
– De nos jours, ils utilisent une fourche métallique, pesant au minimum 12,5 kg, nommé par ses hommes « La Fourche du Diable ».
Cette fourche est étroite, dont le fourchon en métal est doté de 2 longues dents droites ou légèrement courbées, pouvant atteindre en moyenne 1 mètre de long. Ses dents ont été renforcées pour permettre un arrachage facilité et surtout pour résister à la pression due à l’extirpation des racines. Elle est également munie d’une sorte de marche pied, ou de deux cale-pieds de part et d’autre, sur lesquels le gentianaire saute pour enfoncer les dents dans le sol. Un bon arracheur peut extraire en moyenne 200 à 300 kg de rhizomes par jour, à la simple force de ses bras.
La récolte du jour est placée dans des grands sacs de jute laissant pénétrer l’air, ce qui évite toute fermentation. Ensuite, ils procèdent au nettoyage des racines avec l’aide d’un couteau Laguiole. Il faut patiemment et soigneusement retirer le plus de terre possible, couper les bourgeons et radicelles.
La cargaison de racines est livrée à la coopérative où elle sera :
– Soit macérée, distillée pour être utilisés dans la fabrication de liqueurs ou apéritifs. Elle est également utilisée dans d’autre pays pour la fabrication de leur propre boisson comme en Suisse, en Italie, en Allemagne, en Autriche…
– Soit séchée en serre pendant environ trois semaines et vendues l’hiver pour être utilisés en pharmacie herboriste.
La racine de gentiane est employée depuis l’antiquité pour ses vertus digestives, toniques, dépuratives, fébrifuges, rafraîchissantes, reconstituantes… Elle figure dans la liste des plantes médicinales. Elle stimule également l’appétit.
Comme les gentianaires de l’Aubrac, surveillez la grandeur de la lampe florale des gentianes jaunes, car elle annonce la hauteur de neige de l’hiver à venir.

Publié dans Couteaux Fontenille-Pataud