Un couteau fabriqué en France

La fabrication d'un couteau en France provient d'un savoir-faire ancestral, cette production allie les meilleurs techniques de fabrication héritées d'une grande expérience coutelière et les innovations technologiques les plus moderne.

Histoire du couteau en France

La France et le couteau possède une longue histoire commune. Le couteau est un objet qui nous rattache directement et quotidiennement à des temps anciens, car nous l'utilisons en France depuis la nuit des temps, et nous l'utilisons encore aujourd'hui et tous les jours. 

L'exemple de la ville de Thiers reflète celle d'autres bassins de fabrication du couteau en France. Dans cette ville, le couteau est fabriqué depuis le XVé siècle et il se fabrique encore de nos jours.

Au cours du XIXé siècle, la fabrication du couteau connaît un véritable essor en France et de nombreux artisans sont embauchés dans les coutelleries pour assurer la production. Thiers voit sa production augmenter considérablement et le couteau devient alors un art de vivre dans la cité coutelière qui est toujours de nos jours la capitale de la coutellerie en France. On trouve cependant d'autres bassins couteliers en France comme par exemple Nogent ou encore Langres.

A cette époque, on voit également apparaître de véritables artistes du couteau qui réalisent de véritables pièces de collection car les techniques s'affinent et se modernisent. Un couteau produit en France est un objet souvent recherché par les collectionneurs du pays et même d'autres pays européens. 

En 1900, des couteliers de France sont mis en avant lors de l'Exposition Universelle de Paris, évènement à l'époque d'une renommée considérable.

Depuis le début du XXème siècle, les expositions nationales du travail continuent à mettre en valeur le travail de couteliers d'exceptions, comme celui des "Meilleurs Ouvriers de France" (M.O.F) qui passe de nombreuses heures à la réalisation d'un couteau unique.

Le couteau en France aujourd'hui

De nos jours, la coutellerie continue son aventure en France avec le maintien de la coutellerie haut de gamme ou de la coutellerie d'art, en particulier à travers la réalisation de couteaux de chasse ou de couteaux pliants. La diversification contemporaine s'applique surtout à d'autres domaines, tels que la forge, l'estampage et l'usinage. On assiste en France, comme à Thiers par exemple, à une renaissance du métier de coutelier. Des couteliers passionnés s'inspirent des formes d'antan pour réaliser un nouveau couteau.