Pourquoi un couteau Laguiole ?

Certains objets, rien qu'à l'évocation de leurs noms, nous donnent un sentiment de plaisir et de convivialité, c'est le cas du couteau Laguiole. Ce couteau évoque bien souvent dans l'imaginaire collectif, celui que notre grand-père utilisait lors des repas familiaux ou lors de parties de pêche. Le couteau Laguiole est plus qu'un couteau, c'est un mythe, qui a créé son histoire ou fil du temps et continue de tracer sa route grâce à quelques artisans passionnés qui continuent de perpétuer la tradition coutelière qui débuta il y a plusieurs décennies dans les étables des paysans auvergnats et nord-aveyronnais.

Petit à petit, ce couteau s'est forgé une histoire sans pareille, et le plus important, c'est que cette fabuleuse histoire continue de tracer son chemin à travers la planète. La forme particulière de ce couteau, son abeille et sa croix du berger sont des détails qui ont façonnés le mythe de ce couteau, et ces éléments lui collent à la peau et sont reconnaissables parmi tous les couteaux du monde.

La fabrication avec de nouveaux matériaux, comme par exemple l'acier RWL34 pour la lame, ou le bocote pour son manche, ne dénature pas la légende du Laguiole, bien au contraire, elle permet d'écrire des nouvelles pages à son histoire déjà bien fournie.

De nombreuses importations de piètres qualités auraient pu mettre un terme à cette légende dans les années 90, mais avec la volonté de quelques artisans de faire toujours mieux, ce couteau est resté le couteau le plus célèbre au monde grâce à des créations d'exception et une remise en question de tous les jours.

Le Laguiole continue d'innover et d'impressionner avec des modèles en ivoire de mammouth avec un guillochage fin que nous réalisons sur certains modèles des plus luxueux. Côté technique, notre modèle de Laguiole Nature par exemple embarque un système de blocage de lame à pompe arrière, alors oui, ce couteau n'a pas encore dévoilé tous ses mystères et son évolution est toujours en marche.

Lorsque l'on a un couteau Laguiole au fond de sa poche, on ne transporte pas seulement un assemblage d'acier, de bois ou de corne, on transporte à travers cet objet, une histoire et un savoir faire intemporel.